L’utilisation des ondes de choc radiales pour traiter des tendinopathies est aujourd’hui courante. Les ondes de choc sont également utilisées sur les points Trigger, dans les syndromes lombaires idiopathiques, le syndrome myofacial, les syndromes pseudoradiculaires ; le tout avec des effets antalgiques intéressants.

L’article de Mr Coquerel met en avant deux cas de spasticité où les résultats sont positifs grâce à la Méthode DolorClast: gain d'amplitude, atténuation de la douleur (EVA) au niveau lombaire, diminution de l'échelle d'Aschworth, satisfaction du patient, confort de travail pour le praticien et le patient pendant les séances de kinésithérapie.

Lire l'article